1960-’70

Académie & Anarchie

l’Académie – Atelier – Enseignement – Engagement – Publications

__________________

On the road

Le long de la route avec un sac à dos et un dossier à dessins, bravo jusqu’à ce qu’une voiture vous emmène, on verra où on va, la nuit avec une tente au bord de la route. Sillonner l’Europe en auto-stop – d’Helsinki à Istanbul, de Dublin à Prague – est un moyen efficace de connaître des cultures remarquables et des personnes spéciales, tout comme dessiner en profondeur permet de pénétrer les paysages, les villes et les bâtiments tout au long du chemin.

Et entre mes errances, une vie aventureuse m’attend à l’école d’art et au-delà.

_________________________

.

.

______________________________

1961-’63 / ’65-’68 Etudes à l’Académie des Arts Minerva à Groningen (département d’art libre)

1961-’63

Au début des années 1960, l’Académie Minerva était l’un des derniers cours de formation professionnelle artistique aux Pays-Bas avec une formation « académique » traditionnelle, avec des matières telles que le dessin sur plâtre, le dessin anatomique, la nature morte, le dessin d’après nature, etc. des enseignants furent nommés en 1961. attirés par les idées « modernistes », comme Diederik Kraaijpoel, plus tard un publiciste influent (et un ami cher au fil des années).

1965-’68

Après un intervalle de 2 ans, les études reprennent à l’Académie Minerve, où le « modernisme » est désormais à son apogée. Cela ne changeait rien au fait que des matières telles que l’étude du modèle, le portrait et l’anatomie étaient toujours enseignées.

Il dessine également la bande dessinée « Superzwier » (publiée par l’Académie Minerva) et des dessins pour la revue littéraire frisonne « A-Wyt ».

Superzwier

1968

L’histoire de l’art du futur

Mai 1968 : L’exposition de l’examen final a lieu au musée de Groninger. La partie théorique était une thèse d’histoire de l’art sur “L’art du 21ème siècle”.

L’argument se résumait au fait que « l’art moderne » ne pouvait pas continuer à se rebeller éternellement contre la tradition ancestrale « classique » comme un adolescent et qu’il fallait tôt ou tard rechercher une synthèse mature.e.

La thèse décrit ensuite ce à quoi l’art pourrait ressembler après 50 ans : les sources possibles et l’application des techniques anciennes et nouvelles avec des thèmes et des idées contemporaines.

_________________________________

.

.

_________________________________________

1968-’70

Vit et travaille à la ferme ‘t Vinkhuys, Groningue

Apocalypse

Dans la série « Révélations de Jean », la synthèse a été recherchée dans la combinaison de visions inspirantes avec des compétences classiques et des interprétations contemporaines.

Reste à savoir si les visions de Jean de Patmos sont prédictives, mais elles sont certainement visuelles…

KRO-tv a consacré une émission à cette version de l’Apocalypse en 1969, qui a ensuite été publiée sous forme d’album.

.

Spillebuik

Extrait de « Rue Faux», l’introduction à la finance

Dessine la bande dessinée Underground “Spillebuik”

Dans lequel un jeune homme errant est initié à toutes sortes d’aspects de la société, où lui montre le chemin (?) par Juttemis, le saint de la colonne.

.

Le rideau de fer

Derrière le « rideau de fer », dans les Balkans mais aussi en Turquie, des cultures inconnues et insolites attendaient l’explorateur curieux.

Et chaque pérégrination à travers l’Europe donnait lieu à des piles de dessins.

Carte du Nouvel An Radiotelevision catholique

Carte du Nouvel An Leeuwarder Courant

Parmi les commandes, citons les cartes du Nouvel An pour KRO et Leeuwarder Courant, ainsi que des illustrations pour les magazines 3 x Bellen et Bijster.

Conçoit, avec Marinus Dieleman, au nom du mouvement de la nouvelle gauche frisonne, un “centre culturel, créatif et récréatif”. Selon l’interview parue dans le Leeuwarder Courant, il s’agit d’un “résumé d’événements culturels” comprenant un théâtre, une salle de concert, un espace d’exposition, une bibliothèque, une discothèque, un restaurant, des pubs, des boîtes de nuit et des maisons closes.

_________________________________

.

.

____________________________________

1963-65

Entre deux études, il s’est impliqué, entre autres, dans le « travail spécial de jeunesse au pensionnat » (ministère de la Culture, des Loisirs et du Travail social). Et au pensionnat ‘De Hertenkamp’ à Hollandsche Rading en tant qu’animateur d’activités manuelles auprès de ‘garçons difficiles à éduquer et handicapés mentaux’ âgés de 6 à 16 ans. C’est devenu une introduction à la didactique pédagogique pour la vie.

Il a ensuite travaillé pendant un certain temps comme professeur suppléant de « dessin technique » à la 2ème école technique, Westerstraat  à Amsterdam.

Et décide alors de reprendre ses études à l’Académie Minerva.

1968-’69

Après avoir terminé ses études, elle a travaillé pendant quelques années comme professeur d’art au MULO/MAVO à Leeuwarden.

MULO/MAVO, Leeuwarden

__________________________

.

.

______________________________

Anarchie

Beeg ’62

1962 Cofondateur (avec Sikke Doele et d’autres) du centre d’artistes “Beeg ’62” à Leeuwarden.

C’était un foyer de jazz moderne, de théâtre expérimental, de philosophie existentielle, de lectures de leur propre poésie, d’échange de littérature nouvelle et de salle d’exposition. Et aussi des soirées sensuelles…

Les parents ont interdit à leurs filles de visiter cet endroit pécheur, ce qui ne faisait que les encourager

Nouvelle gauche

Est porte-parole (avec Evert Duintjer Tebbens) du mouvement frison « Provo » « Nouvelle gauche » depuis 1966 ; dirige des manifestations, s’adresse aux foules, donne des conférences, des présentations et des interviews et écrit pour le périodique provocateur « POR ».

Et des affrontements réguliers avec le chef de la police, avec des gens strictement religieux, des petits bourgeois et d’autres conservateurs, surtout plus âgés, qui veulent maintenir les structures d’avant-guerre.

L’annonce de « la castration solennelle à la scie à métaux de la statue de Mercure, symbole de la bourgeoisie écoeurante » a suscité une foule curieuse. Il n’y avait aucune scie à métaux en vue, alors la police a pris des mesures et porté plainte. Des jours d’émeutes ont suivi à Leeuwarden. Quand les cocktails Molotov ont été lancés, c’était suffisant : la non-violence était un principe de base

________________________________

.

.

________________________________

1971 : Publication de la bande dessinée « Spillebuik » (éditeur : St. Kreatie-F, Groningen). La bande dessinée est bien accueillie, incluse dans divers catalogues et dans une exposition itinérante sur la bande dessinée et ses artistes organisée par la Fondation d’Art Neerlandais

1972 : Publication de l’album ‘Le Revelation de Jean’ (éditeur : Holmsterland, Groningen).

,

Click here to open PDF: de   L’Apocalypse de Jean 

Click here to open PDF: een hoofdstuk van  Spillebuik

,

Video: Cheveux Longue en Leeuwarden